Le Ciel a des yeux !





LIRE UN CHAPITRE

Nombre de page : 688

Format fermé : 12,5 x 21,0 cm à la française

Poids : 746 gr

Intérieur : Papier : Offset Preprint 80 g/m2

Couverture : Papier : Condat Silk 300 g/m2

Façonnage : Dos carré collé

Numéro ISBN : 979-10-92673-05-0

Le Ciel a des yeux !

Collection Autobiographie

Chen Zongbao raconte sa vie. C'est plus qu'une autobiographie : le récit emporte le lecteur dans la Chine du XXe siècle, depuis sa naissance dans un village reculé du Fujian et son accession au Parti Communiste jusqu'à l'aboutissement à l'étranger de sa carrière de professeur d'université.
Humour, dérision et poésie constellent ce précieux témoignage au travers duquel les mouvements politiques de la Chine de Mao se trouvent décortiqués et décryptés dans une langue simple et précise.
L'originalité de cette oeuvre vient à la fois de l'exceptionnelle finesse d'analyse de son auteur et de sa situation particulière d'intellectuel issu d'une famille de paysans. Vécus de l'intérieur, les soubresauts de l'Histoire se traduisent en anecdotes bien renseignées qui font entrer le lecteur dans la psychologie chinoise et rendent l'ouvrage très attrayant. Rapidement le livre devient un compagnon qu'on a peine à quitter en le refermant et qui accompagne longtemps après la réflexion sur la marche du monde et les ressorts de l'humain.

Chen Zongbao

Chen Zongbao est né en 1932 dans une famille paysanne d’un village pauvre du Fujian. Un parcours exceptionnel le mène jusqu’à l’université de Nankin où il entreprend en 1954 des études de français. Admis en 1956 au Parti Communiste, il est recruté à la fin de ses études par l’université. Une fois refermée la parenthèse de la révolution culturelle, il progresse dans la hiérarchie de l’université de Nankin jusqu’à diriger le département de langue et littérature françaises. Il procède dès lors à des échanges réguliers avec des universités françaises et québécoises. Auteur de nombreux articles et ouvrages, principalement sur le thème de la traduction, Chen Zongbao a traduit en chinois plusieurs romans français, dont L’Éducation Sentimentale de Gustave Flaubert, Un Barrage contre le Pacifique de Marguerite Duras et Le Pain Noir de Georges-Emmanuel Clancier. Nommé vice-président du conseil national de l’enseignement universitaire des langues étrangères en 1992, il prend sa retraite en 1993 et commence, en France, la rédaction de ses mémoires. En 1998, il rejoint sa fille au Québec où il décède en 2003.


Prix 24€ TTC
(livraison 3,50 €)



Le journal LA CROIX, recommande Le Ciel à des yeux !    voir l'article


Avis des lecteurs

Etienne L.

Superbe ! La 4ème de couverture correspond exactement au contenu de cette remarquable autobiographie. Etienne L.

Dominique H.-L.

Dès le premier des cent chapitres de cet imposant ouvrage, j’ai ressenti une vive émotion, qui a crû au fur et à mesure de la lecture. Je me suis attachée à la personne de Zongbao, à sa famille, aux paysans pauvres soumis au bon vouloir de forces obscures d’abord puis déchaînées à travers le maoïsme. Chaque jour, je savoure une nouvelle anecdote et me demande ce qui va encore tomber sur les frêles épaules de notre « chinois ordinaire »…

Bernard M.

À la lecture de la couverture, j’ai vu que Chen Zongbao est devenu professeur de français mais pour autant, je ne m’attendais pas à une telle qualité d’écriture. Je salue ici le talent de la traductrice, Cécile Delattre. La fluidité de l’écriture met en exergue le destin prodigieux et banal à la fois d’un petit paysan chinois pris dans la tourmente révolutionnaire. Précision du vocabulaire, tournures des phrases, tout concourt à faire de ce texte un modèle d’autobiographie.