LIRE UN CHAPITRE

Nombre de page : 344

Format fermé : 12,5 x 21,0 cm à la française

Poids : 380

Intérieur : Papier : Bouffant « Munken Print Cream » 80 g/m² - 1.5

Couverture : Papier création « Conquéror Vergé » Crème 220 g/m²

Façonnage : Dos carré collé

Numéro ISBN : 978-2-9539684-3-9

À Recouvrance

Dans la Collection Littérature, dernier épisode de la trilogie de Camille Valleix La Traversée de la Penfeld

En 1965, Romain Teullac intègre l’École navale et découvre avec délectation sa nouvelle vie hors du cocon familial. C’est le temps de l’innocence.
Un grave accident met fin à ses études et le place face à lui-même, à sa fragilité, aux conditionnements dont il a été imprégné. C’est le temps de l’épreuve.
À Recouvrance, troisième volet de la trilogie La traversée de la Penfeld, évoque sa reconstruction ainsi que celle de son infortuné compagnon.
Traverser la Penfeld, c’est d’abord le choix d’habiter le quartier de Recouvrance, de côtoyer des types de personnages nouveaux, différents et bien éloignés de son univers d’origine. Si Romain n’a que vingt ans, la confrontation avec son handicap et celui de son ami Jean-Yves lui donne les bases de la réflexion et de l’éclosion vers la maturité. Dans cet ouvrage, au gré des expériences qu’il s’autorise en enfant de son époque, il livre ses doutes, révoltes et raisons de vivre en découvrant à la fois la violence et la douceur qui se partagent les relations humaines. Il s’étonne, se réjouit et n’échappe pas à quelques moments de désespoir mais grâce à la qualité de plusieurs rencontres, il commence son itinéraire spirituel en apprenant à aimer et à s’aimer authentiquement
Traverser la Penfeld, c’est donc aussi, dans la pensée de l’auteur, une métaphore : le jeune héros a réussi à traverser le fleuve qui devait le mener à la mort. Il s’agit alors pour lui de se battre avec courage et lucidité contre la douleur, l’injustice et les absurdités pour renaître ; de s’ouvrir au monde et aux autres pour atteindre la connaissance.

Camille Valleix

Camille Valleix a intégré l’École navale en 1965 et se sert de ses souvenirs pour explorer le champ du développement humain. Consultant, formateur et coach pendant plus de trente ans, il se livre ici à sa passion de toujours : transmettre par l’écriture. Écriture polémique qui veut dénoncer tout ce qui empêche de vivre pleinement : pressions culturelles, sociales, médiatiques, familiales. Écriture philosophique qui veut transmettre un début de sagesse acquise au long de sa vie et de ses expériences. Écriture enthousiaste qui traduit l’optimisme de l’auteur et sa joie profonde devant le miracle de l’existence.

Prix 20 €
Prix 19 € TTC
(livraison 2 €)



Le journal La Montagne recommande les ouvrages de Camille Valleix
Voir l'article

Avis des lecteurs

Monique R.

Bonjour. J'ai bien reçu ce livre – À Recouvrance – que j'ai beaucoup apprécié, en tant que Brestoise d'origine et veuve d'officier de marine. Ce qui m'a plu, c'est bien sûr les descriptions du Brest de mon enfance, mais aussi cette leçon de courage et de générosité face aux épreuves de la vie.
Très cordialement. Monique R.

Cécile B.

J’avoue que, ne connaissant pas la Marine, j’ai éprouvé quelque difficulté à entrer dans le récit épistolaire [de La Traversée de la Penfeld], même s’il est finalement peu technique. Ensuite, j’ai été portée par l’histoire de Romain, ses souffrances et son rétablissement. C’est en fermant le troisième tome que je me suis rendu compte à quel point ce roman était riche et instructif. Je me suis promis de le relire sans tarder pour tirer bénéfice des réflexions qu’il suscite. Cécile B.

Louis C.

Quand j’ai commencé le premier volet de La Traversée de la Penfeld, je me suis dit que j’allais encore lire un livre de souvenirs. Très vite, je me suis rendu compte que l’auteur avait un autre projet, qui était de me pousser à la réflexion sur ma propre vie. Le Temps de l’Épreuve m’a ému au plus haut point et À Recouvrance m’a convaincu que je disposais des ressources pour faire face aux épreuves que comporte nécessairement ma vie. Louis C.

François T.

En commençant Le Temps de l’Innocence, j’étais loin de me douter que La Traversée de la Penfeld me conduirait aussi loin dans les questionnements du héros. De plus, sa vitalité, sa curiosité, ses doutes mêmes qui l’amènent à approfondir toute question, tout sujet de fond, m’ont interpelé. J’ai été scotché par les aventures qui lui arrivent dans À Recouvrance ! François T.

Patrick B.

Quel souffle ! Quel vent du large ! Ça commence en douceur [La Traversée de la Penfeld], avec un jeune homme trop bien, trop sage et, petit à petit, on est entrainé dans une grande aventure humaine… mais la trilogie est-elle vraiment terminée ? On aimerait savoir ce que devient Romain une vingtaine d’années plus tard. Patrick B.